Ronde inter-blogs # 37 : Escargots chocolat - vanille

Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas participé à la ronde inter-blogs, soit par manque de temps, soit parce que je remplissait pas les nouvelles conditions.
Je suis néanmoins heureuse de renouer avec la tradition et pour cette ronde # 37 je dois piocher dans le blog "Les trois fois rien de Colinette" et c'est "Quand une litchi aime un kiwi" qui vient piocher chez moi.
Colinette semble aimer la boulange, ça tombe bien moi aussi, j'ai donc choisi de réaliser les escargots chocolat-vanille.



Ingrédients:

Pour les escargots:
  • 500 gr de farine blanche
  • un sachet de levure
  • 40 gr de sucre en poudre
  • 80 gr de beurre coupé en morceaux
  • 240 gr de lait tiède
  • 2 œufs battus + un œuf pour dorer
  • il n'était pas indiqué dans la recette de Colinette mais pensez à ajouter 1/2 càc de sel à votre pâte sauf si ça vous est interdit bien sûr.
Pour la garniture:
  • 100 gr de pépites de chocolat
Pour la crème pâtissière:
  • 2 jaunes d’œufs
  • 50 gr de sucre
  • 20 gr de maïzena
  • 250 gr de lait

Préparation

  • Mélangez dans un cul de poule, la farine, la levure et le sucre en poudre.
  • Faites une fontaine, ajoutez le beurre.
  • Faites tiédir le lait et versez-le sur les œufs battus et mélangez.
  • Versez l'appareil dans le puits et mélangez le tout.
  • Pétrissez environs 8 minutes. (personnellement, j'ai mis tous les ingrédients dans le bol du robot et pétri une dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux parois du bol)
  • Faites un boule et laissez gonfler la pâte.
  • Faites la crème pâtissière en mélangeant le sucre, les œufs et la maïzena.
  • Faites chauffer le lait et versez-le petit a petit sur le mélange œufs/sucre/maïzena 
  • Remettez-le sur le feu et faites épaissir la crème.
  • Refroidir dans un plat
  • Après la première pousse, aplatissez la pâte en un rectangle, étalez la crème pâtissière sur toute la surface en fine couche et répartissez dessus les pépites de chocolat.
  • Roulez pour former un boudin et coupez des tranches (j'ai fait des mini-escargots, j'ai du en faire à peu près une trentaine)
  • Placez les tranches sur votre plaque à pâtisserie munie d'une feuille de papier sulfurisé et laissez pousser une deuxième fois.
  • Préchauffez le four a 200°
  • Lorsque les escargots ont bien levé, badigeonnez-les avec l’œuf battu.
  • Mettre au four pour 15 minutes. (personnellement j'ai enfourné les escargots pendant 20 minutes, départ du four froid en intervertissant les deux plaques à mi-cuisson ... parce que c'est comme ça que j'ai les meilleurs résultats dans mon four ... à vous de voir)

Café gourmand

Ce mois-ci le thème de culino-versions est {CAFÉ GOURMAND}. 
Il nous est donc demandé de réaliser plusieurs petits desserts ou mignardises qui accompagnent une boisson chaude.
Bon jusque là ça va mais que choisir ... Je décide de préparer un café gourmand qui s’articulerait autour des saveurs café, noisettes, chocolat et fève Tonka avec un cupcake noix-chocolat, un choux façon Paris-Brest et une madeleine à la fève Tonka, le tout accompagné d'un café-noisette et mousse de lait. Pour le cupcake, j'ai été inspiré par le gâteau aux noix de ma belle-mère, ce gâteau est une institution chez nous, c'est un gâteau aux noix fourré de chantilly au cacao ... super léger et délicieux, j'ai décidé d'en faire une version cupcake avec un nappage au philadelphia-Milka. Ensuite le choux Paris-Brest, juste parce que ça fait un moment que je veux faire un Paris-Brest et enfin la madeleine à la fève Tonka parce que j'ai un vrai problème à obtenir une bosse sur une madeleine et que je ne lâcherai pas l'affaire ;-) (et j'ai bien fait comme vous pourrez le voir sur les photos)



Pour le cupcake noix-chocolat
  • 125 g de noix
  • 100 g de sucre
  • 4 œufs
  • 150 g fromage frais Philadelphia-Milka (1 barquette)
  • 75 g de beurre pommade
  • cerneaux de noix pour la décoration

Préparation des cupcakes
  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Mixez les noix pour obtenir une belle poudre de noix (elle ne doit pas être très régulière, vous aurez alors des petits morceaux dans le cupcake, c'est sympa aussi)
  • Séparez les blancs des jaunes d’œufs.
  • Blanchissez les jaunes avec le sucre.
  • Ajoutez la poudre de noix et mélangez bien.
  • Battez les blancs d’œufs en neige bien ferme.
  • Ajoutez les blancs d'œufs au mélange noix/jaunes d’œufs/sucre (d'abord une bonne cuillerée pour bien assouplir l'ensemble, le reste avec douceur petit à petit)
  • Versez la pâte obtenue dans des petites caissettes en papier dans des moules à cupcake et enfournez pour une vingtaine de minutes.
  • Laissez refroidir complètement sur une grille. 
Préparation du glaçage Philadelphia-Milka
  • Fouettez le Philadelphia avec le beurre pommade (j'y avais ajouté du sucre glace comme indiqué dans les recettes de ce type de glaçage mais je trouve que ce n'est pas nécessaire car le résultat était trop sucré à mon goût et j'avais déjà diminué de moitié les quantités indiquées)
  • Mettez la crème obtenue dans une poche à douille munie d'une douille cannelée et laissez la reposer un peu au frais pour que la crème prenne un peu de consistance.
  • Une fois que la crème à une bonne consistance, déposez-la sur chaque cupcake et décorez ceux-ci d'un cerneau de noix par exemple. 

Pour le choux façon Paris-Brest
Pour la pâte de praliné maison (environ 500 g) 
  • 150 g d'amandes entières
  • 150 g de noisettes entières
  • 200 g de sucre semoule
  • 50 g d'eau
Pour la crème pâtissière au praliné
  • 135 g de lait entier
  • 25 g de crème liquide
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 30 g de sucre
  • 15 g de maïzena
  • 70 g de beurre
  • 80 g de praliné maison
  • 1 feuille de gélatine
Pour le craquelin
  • 25 g de beurre pommade
  • 30 g de sucre muscovado (ou sucre de canne)
  • 30 g de farine
Pour les choux
  • 35 g de farine
  • 30 g de lait entier
  • 30 g d'eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de sucre
  • 25 g de beurre
  • 1 gros œuf  
 
Préparation de la pâte de praliné (la veille ou même quelques jours avant)
  • Torréfiez légèrement les amandes et les noisettes en les passant au four à 180°C pendant une vingtaine de minutes.
  • Pendant ce temps, faites un sirop avec le sucre et l'eau jusqu'à une température de 116°C.
  • Ajoutez alors les amandes et les noisettes et faites cuire à feu doux sans jamais cesser de mélanger à l'aide d'une cuillère en bois. 
  • Le sucre va d'abord "sabler" autour des fruits secs c'est à dire cristalliser et blanchir.
    Poursuivez le mélange et le sucre va alors caraméliser. Continuez alors à bien enrober les fruits secs. (personnellement j'ai du ajouter un peu d'eau, mais pas trop, pour liquéfier légèrement le mélange qui formait un peu un bloc au fond de la casserole) 
  • Quand les fruits secs sont bien enrobés de caramel, versez le mélange sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille silicone (ou de papier sulfurisé) puis étalez-le et laissez refroidir. 
  • Quand le mélange est froid, cassez la plaque obtenue en morceaux et mettez les dans un robot mixeur (il sera peut-être nécessaire de faire le tout en plusieurs fois) et mixez par intermittence pour ne pas surchauffer votre appareil. 
  • Pour obtenir une pâte de praliné, il faut mixer assez longtemps (le tout m'a pris un bonne demi journée (je l'ai fait en deux fois) en laissant bien reposer le robot mixeur entre chaque "session" de mixage ;-) ... attention ça chauffe (et c'est normal, le tout est de ne pas "exploser" le robot ... laissez le donc se reposer de temps en temps)
  • Une fois votre pâte de praliné obtenue (il y en a plus que nécessaire pour cette recette), vous pouvez la stocker et l'utiliser dans toute une série de dessert praliné.
Préparation de la crème pâtissière au praliné 
  • Faites tremper la gélatine dans de l'eau froide.
  • Portez le lait et la crème à ébullition.
  • Blanchissez les œufs et le sucre.
  • Ajoutez alors la maïzena.
  • Versez une partie du lait bouillant sur le mélange œufs/sucre/maïzena et mélangez. 
  • Ajoutez la gélatine essorée dans le lait bouillant restant.
  • Reversez dans la casserole et remettez à cuire en mélangeant sans cesse jusqu'à épaississement de la crème.
  • Quand la crème a épaissi, ajoutez le beurre en morceaux et mélangez bien le tout pour bien le faire fondre.
  • Ajoutez ensuite le praliné et mélangez bien.
  • Versez dans un plat et filmez au contact.
  • Entreposez au frais.
Préparation du craquelin 
  • Mélangez bien tous les ingrédients jusqu'à obtention d'une pâte homogène.
  • Déposez-la pâte obtenue entre deux feuilles de papier cuisson.
  • Étalez au rouleau sur une épaisseur d'1 mm.
  • Mettez l'abaisse de pâte au congélateur et une fois votre pâte à choux prête, vous découperez à l'aide d'un petit emporte-pièce rond des disques de la taille de vos choux (plus ou moins).
Préparation des choux 
  • Préchauffez votre four à 170°C.
  • Dans une casserole, versez l'eau, le lait et ajoutez le sel, le sucre et le beurre coupé en morceaux puis portez le tout à ébullition.
  • Hors du feu, versez la farine et mélangez avec une spatule.
  • Remettez sur feu moyen et mélangez énergiquement la pâte pour la dessécher.
  • Retirez du feu quand la pâte ne colle plus ni à la casserole, ni à la spatule.
  • Versez dans un récipient propre et mélangez encore pour refroidir la pâte.
  • Ajoutez alors l'œuf et mélangez jusqu'à obtention d'une pâte lisse et ferme.
  • Mettez la pâte dans une poche avec une douille lisse puis dressez des boules de pâte à choux sur une plaque munie de papier sulfurisé, les unes à côté des autres. (pas trop près les unes des autres, les choux vont gonfler)
  • Déposez un disque de craquelin sur chaque boule.
  • Enfournez pour 30-35 min (en fonction de la taille de vos choux et de votre four).
  • A la sortie du four, laissez refroidir complètement.
Montage des choux 
  • Coupez les choux en deux avec délicatesse.
  • Fouettez la crème pâtissière pour l'assouplir et mettez-la dans une poche à douille (j'ai choisi une douille lisse mais c'est laissé à votre appréciation).
  • Déposez une belle boule de crème pâtissière dans la base des choux et refermez ensuite les choux en déposant le chapeau sur la crème.
  • Saupoudrez les choux avec du sucre glace pour la déco.  
 
Pour la madeleine à la fève Tonka
  • 100 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 80 g de sucre
  • 2 œufs
  • 4 g de levure chimique
  • 1 belle fève tonka
  • 6 càs de crème
  • Faites fondre le beurre et le laisser un peu refroidir.
  • Blanchissez les œufs et le sucre.
  • Rappez la fève Tonka et ajoutez le beurre fondu et la crème.
  • Mélangez les ingrédients secs et ajoutez les au mélange précédant.
  • Laissez reposer 1 heure au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 220°C.
  • Garnir les moules à madeleines.
  • Enfournez les madeleines 5-7 minutes à 220°C puis baissez la température à 180°C et continuez la cuisson pendant 10 à 15 minutes (il faut que les madeleines soient bien dorées)

Pour le café noisette 
  • sirop de noisette (Monin)
  • 1 café expresso
  • lait demi écrémé 

  •  Versez une dose de sirop de noisette dans le fond d'un verre ou d'une tasse.
  • Ajoutez-y le lait demi écrémé et mélangez l'ensemble.
  • Faites mousser le lait à l'aide d'un ... mousseur à lait.
  • Versez délicatement le café expresso sur le lait mousseux (sur une cuillère retournée pour permettre au café de se déposer délicatement entre le lait et la mousse de lait)   

Bon après tout ce boulot, on a bien droit à un peu de repos et à un bon petit café gourmand !
;-)

Panna cotta, fraises et sablé breton

L'hivers a été long ... très long ... trop long ? Bref, grande envie de printemps, de fruits autres que des pommes, des poires et des scoubidou bidou bidou ha ! ;-)
Bon j'ai craqué sur les fraises ... encore un peu tôt sous nos lattitudes, je m'en doutais mais j'en avais trop envie. Elles sont belles mais pas vraiment bonnes (pas beaucoup de goût en fait)  ... donc comme prévu (mais j'aurais tant aimé me tromper) cette recette est à répéter à la pleine saison et ce sera le cas sans aucuns doutes !!!



Ingrédients:
Pour la panna cotta
  • 200 ml de crème liquide
  • 300 ml de lait
  • 60 g de sucre
  • 2 g d'agar-agar
Pour la gelée de fraises
  • 200 g de fraises
  • 100 ml d'eau
  • 50 g de sucre
  • 1 g d'agar-agar
  • jus de citron
Pour le sablé breton
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 80 g de sucre
  • 80 g de beurre
  • 140 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 sachets de sucre vanillé
Pour la déco mais pas que
  • Quelques fraises
  • Crème de baslamique
  • Quelques petites feuilles de basilic

Préparation des panna cotta
  • Portez à ébullition le lait, la crème et le sucre.
  • Dès que le liquide frémit, ajoutez l'agar-agar et laissez encore bouillir pendant 5 minutes.
  • Coulez le liquide dans un moule plus ou moins grand ou dans une verinne et laissez solidifier au réfrigérateur. 
Préparation de la gelée de fraises
  • Préparez un sirop léger avec le sucre et l'eau, portez à ébullition.
  • Lavez, égouttez, équeutez et réduisez en purée les fraises avec un trait de jus de citron et un peu d'eau si nécessaire.
  • Quand le sirop bout, ajoutez l'agar-agar et maintenez l'ébullition pendant 5 minutes.
  • Ajoutez-y la purée de fraises et mélangez bien.
  • Coulez la gelée soit dans un moule en silicone à fond plat, si le moule est grand vous détaillerez ensuite des ronds de gelée à l'emporte-pièce, soit si comme moi, vous n'avez pas ce type de moule, j'ai coulé la gelée dans des moules à mini-tartelettes (attention au démoulage) de tailles différentes.
  • Laissez solidifier au réfrigérateur.
Préparation des sablés bretons
  • Dans un saladier, fouettez jusqu'à blanchiment les jaunes d'oeufs et le sucre. 
  • Ajoutez le beurre pommade, la farine et la levure. 
  • Malaxez bien.
  • Dans du film alimentaire, formez un boudin avec votre pâte et placez le 2h au frigo.
  • Préchauffez votre four à 170°C.
  • Découpez votre boudin en palets et placez les dans le fond de moules à muffins afin qu'ils ne s'étalent pas à la cuisson !
  • Placez au four environ 15 min.
  • Une fois les sablés cuits, laissez les refroidir sur une grille.

Montage du dessert
  • Déposez une ou plusieurs panna cotta (ou la verrine) sur l'assiette.
  • Déposez une ou plusieurs ronds de gelée de fraise sur l'assiette (coulez-la directement dans la verrine si c'est la présentation que vous avez choisie)
  • Disposez quelques fraises joliment découpées.
  • Emiettez le sablé breton.
  • Pour les plus audacieux disposez quelques points de crème de balsamique et quelques petites feuilles de basilic.

Pâtes fraîches

Je me suis enfin décidée à faire un article traitant exclusivement des pâtes fraîches maison.
En effet à une époque j'en faisait pratiquement chaque semaine, j'en fais un peu moins maintenant mais c'est toujours un plaisir et un régal.
Vous pouvez aussi "aromatiser" vos pâtes en y ajoutant du poivre concassé par exemple, ou du safran pour la couleur. Si vous voulez faire des pâtes aux légumes (vertes aux épinards, rouges à la tomate, ...) la recette devra changer légèrement (fera peut-être partie d'un prochain article). Vous pouvez y mettre plus ou moins d’œufs en fonction des pâtes que vous voulez obtenir, plus les pâtes contiendront d’œufs, plus elles seront riches et moins elles en contiendront, plus elles seront légères. Ça dépend aussi de la garniture avec laquelle vous les accompagnerez.
Quoi qu'il en soit, c'est assez facile à réaliser pour autant que vous disposiez d'un bon robot ménager (vous pouvez aussi mélanger les ingrédients manuellement mais ça prendra plus de temps) et surtout vous devrez disposer d'un laminoir à pâtes (vous pouvez aussi étaler vos pâtes avec un rouleau à pâtisserie mais vous n'aurez pas la même finesse ni la même régularité).
Ça vous semblera peut-être compliqué la première fois mais au bout de quelques fois, vous prendrez le tour de main pour le laminoir et l'expérience aidant vous pourrez alors laisser parler votre créativité.

Ingrédients:
Pour 3 ou 4 personnes
  • 300 g de farine
  • 100 g de semoule de blé dur (facultatif, si vous n'en avez pas remplacez par de la farine normale, vos pâtes seront bonnes mais sachez que la farine de blé dur semble améliorer la tenue des pâtes à la cuisson)
  • 4 œufs (ou pour des pâtes plus légères 2 œufs et leur poids en eau)
  • huile d'olive (comptez environ 1 càs pour 100 g de farine)
  • sel 
  • Rassemblez tous les ingrédients dans le bol du robot et pétrissez pendant environ 10 minutes jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés.
  • La boule de pâte obtenue ne doit pas être collante et a la consistance d'une boule de pâte à modeler.
  • Emballez-la dans un film plastique et laissez-la reposer environ 1 heure au réfrigérateur.


  • Après 1 heure, vous êtes prêt à travailler votre pâte.
  • Farinez bien le plan de travail, farinez un peu votre laminoir.
  • Coupez votre boule de pâte en 4, travaillez le premier morceau en gardant les 3 autres dans le film plastique pour éviter que la pâte sèche.
  • Étalez la petite boule de pâte obtenue avec un rouleau à pâtisserie pour obtenir un rectangle de pâte que vous pourrez passer au laminoir
  • Le laminoir a plusieurs positions, vous passerez la pâte plusieurs fois successivement depuis le numéro 1 (pâte épaisse) jusque à la position voulue, le numéro 7 étant la pâte la plus fine.
  • Généralement j'utilise le laminoir jusqu'à la position 5 pour faire des spaghettis, jusqu'à la position 6 pour des tagliatelles et la position 7 pour des raviolis (puisqu'on double la pâte, il vaut mieux avoir une pâte la plus fine possible).
  • Aujourd'hui je ferai des spaghettis.
  • Je vais donc passer la pâte dans le laminoir puis replier la pâte en deux ou trois entre chaque passage en essayant d'obtenir une abaisse régulière.
  • On augmente ensuite le numéro du curseur pour avoir une pâte de plus en plus fine et on replie la pâte entre chaque passage en trois ou quatre comme illustré sur la photo.
  • Une fois que la pâte a l'épaisseur souhaitée, on peut la passer entre les rouleaux de l'accessoire choisi (spaghettis, tagliatelles, ...) 
  • Je dispose ensuite les pâtes obtenues sur le manche d'un balais (que j'ai acheté exclusivement pour cet usage) que je dispose entre les deux plans de travail de ma cuisine (ou entre deux chaises, ..., à vous de trouver la meilleure solution chez vous)  pour éviter que les pâtes ne collent ensemble.

Attention, les pâtes sèchent très vite et deviennent très cassantes, soit vous les cuisinez tout de suite, soit vous les laissez sécher un peu et vous les entreposez dans une boite métallique et de préférence au frais pour les cuisiner un peu plus tard (le lendemain par exemple) mais attention en aucun cas vous ne pourrez les garder comme les pâtes sèches du commerce qui subissent un séchage complet et complexe (plusieurs phases de séchage différentes se succèdent).
Ces spaghettis ont été utilisés pour faire une recette de spaghettis Carbonara mais vous pouvez aussi faire des lasagne et une lasagne au potimarron ou des raviolis au saumon fumé. La liste des possibilités est infinie ... sachez que la pâte la plus simple prend une toute autre ampleur avec des pâtes fraîches.

Spaghettis carbonara

Voici une recette que l'on fait vraiment très souvent à la maison. Dès que l'on a envie de pâte en fait, c'est la première recette à laquelle on pense. On a généralement tous les ingrédients dans le frigo ou dans les placards et elle est super vite réalisée ... et tellement bonne.

Ingrédients:
  • 400 g de pâtes (fraîches dans mon cas)
  • 100 g de lardons
  • 200 ml de crème liquide
  • 100 g de parmesan
  • 1 ou oignons
  • 150 ml de vin blanc
  • sel et poivre
  • noix de muscade
  • 3 jaunes d’œufs
  • Faites chauffer une grande casserole d'eau pour cuire les pâtes.
  • Dans une grande poêle ou un wok, faites suer les oignons dans un peu d'huile d'olive puis ajoutez-y les lardons.
  • Déglacez au vin blanc et faites évaporer à sec.
  • Mélangez dans un bol la crème et le parmesan. Salez, poivrez, muscadez et réservez.
  • Faites cuire vos pâtes suivant les indications sur le paquet ou seulement quelques minutes si ce sont des pâtes fraîches que vous venez de préparer (quand les pâtes remontent à la surface, c'est qu'elles sont cuites).
  • Ajoutez le mélange crème parmesan aux lardons quand tout le vin blanc est évaporé et laissez réchauffer un peu le mélange.
  • Égouttez vos pâtes et versez-les dans la poêle contenant votre sauce.
  • Disposez les pâtes dans les assiettes et ajoutez-y 1 jaune d’œuf par assiette. (vous pouvez tout aussi bien ajouter les œufs dans la poêle, feu éteint, et mélanger l'ensemble).
  • Vous pouvez ajouter un peu de persil haché et quelques copeaux de parmesan pour la déco (je n'en avais pas).
  • Mélangez bien avant de déguster ... régalez vous.

Quiche sans pâte chèvre - épinards

Si comme moi, vous êtes un jour seule chez vous, en congé, ou malade, ne sachant pas quoi manger et pas envie de sortir faire des courses, pensez à la quiche sans pâte.
J'aurais pu faire une quiche traditionnelle avec une pâte brisée mais j'étais un peu prise par le temps car en général, je ne me rend compte qu'il n'y a rien à manger ... qu'au moment de manger :-S
Bref, si vous avez quelques oeufs, du lait et de la farine ainsi que du fromage (fromage râpé, roquefort, mozzarella, ricotta, buche de chèvre, ... peu importe) et un ou plusieurs légumes (pourquoi pas des restes ou des légumes surgelés), il sera facile de faire une quiche fourre-tout prête en 1/2 d'heure (3/4 d'heure maximum).



Ingrédients:
Pour la base de la quiche sans pâte
  • 1/2 l de lait
  • 3 oeufs
  • 125 g de farine
  • sel et poivre
  • noix de muscade
Garniture
  • 1 petite bûche (environ 150 g) de fromage de chèvre type Sainte Maure (ou pourquoi pas 250 g de ricotta)
  • 200 g de jeunes épinards frais (ou des épinards congelés mais alors veillez à bien les essorer)


  • Préchauffez le four à 200°C.
  • Mélangez tous les ingrédients de la base de la quiche, fouettez bien pour éviter les grumeaux.
  • Beurrez le moule à quiche (à tarte).
  • Faites tomber les épinards dans un peu de beurre ou d'huile d'olive.
  • Déposez les épinards au fond du moule, couvrez les de tranches de fromage de chèvre.
  • Versez l'appareil à quiche sur le tout.
  • Enfournez pour 30 à 40 minutes.
  • Dégustez bien chaud dès la sortie du four avec une bonne salade.

Salted caramel popcorn and brownie bars

A l'occasion de mon anniversaire (il y a quelques temps), je me devais d'apporter un gâteau au bureau. Je n'avais pas trop envie d'amener un gâteau à base de crème, difficile à manger et honnêtement pas beaucoup le temps non plus en pleine semaine de cuisiner quelque chose de compliqué. Je suis alors tombé sur cette recette de "salted caramel popcorn and brownie bars" sur le site de Emilie & Lea's Secrets. (Si vous ne connaissez pas ce site, je vous le recommande tout particulièrement ... de chouettes recettes illustrées par de magnifiques photos !!!)
Je n'y ai rien changé, je l'ai faite telle quelle ... c'est carrément indécent, régressif et parfait ... une tuerie quoi !!!



Ingrédients :
Pour le brownie :
  • 200 g de sucre de canne
  • 175 g de farine
  • 170 g de bon chocolat noir
  • 170 g de beurre
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. de vanille en poudre
  • 1/2 c. à c. de sel
Pour le popcorn au caramel :
  • 80 g de grains de maïs
  • 1 c. à c. d’huile
  • 210 g de sucre
  • 100 g de crème liquide
  • 60 g de beurre
  • 1 bonne pincée de fleur de sel 



  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez ensemble tous les ingrédients secs sauf le sucre, mélangez-bien.
  • Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ou au micro-onde. 
  • Incorporez le sucre à ce mélange puis les œufs un par un en mélangeant énergiquement entre chaque.
  • Versez cette préparation sur les ingrédients secs et mélangez sans trop travailler la pâte.
  • Versez la préparation dans un plat carré ou rectangulaire et enfournez 25-30 minutes.
  • Laissez refroidir complétement le brownie avant de réaliser le popcorn.
  • Pour cela, faites chauffer l’huile dans une poêle et ajoutez-y les grains de maïs. 
  • Couvrez le tout avec un couvercle et remuez la poêle de temps en temps. L’opération sera terminé quand les intervalles de 2 secondes entre chaque « pop » seront terminés.(attention à ne pas faire brûler le popcorn !!!)
  • Réservez dans un saladier.
  • Réalisez le caramel, pour cela faites chauffer à feu vif le sucre à sec dans une casserole.
  • Faites chauffer la crème à part. 
  • Une fois que le caramel à une belle couleur ajoutez-y la crème, remuez. 
  • Ajoutez ensuite le beurre et le sel hors du feu, votre caramel est prêt.
  • Mettez une couche de caramel sur le brownie puis incorporez le reste au popcorn afin de bien les enrober. 
  • Versez le popcorn sur le brownie et étalez le tout avec une spatule et tassez bien.
  • Découpez ensuite le brownie et ses popcorn en plus ou moins petit cubes/barres pour la dégustation ... je vous donne à parier qu'il n'y en aura pas longtemps.


Polvorones (ou mantecados)

Une petite spécialité espagnole pour changer un peu, les polvorones (ou mantecados) m'étaient réclamés à corps et à cri depuis plusieurs semaines ... alors soit !!!
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, les polvorones sont une sorte de sablé espagnols à base de saindoux, ils sont très sablés, très très sablés et fondants.
Je n'ai pas l'habitude de cuisiner au saindoux (et encore moins de faire de la pâtisserie avec du saindoux), j'étais donc sceptique mais prête à respecter la recette jusqu'au bout (certains remplacent le saindoux par du beurre ...), je ne savais même pas où en trouver (en fait je l'ai trouvé dans mon supermarché habituel au même rayon que le beurre ou la margarine).
Finalement j'ai été séduite car le goût des biscuits originaux a été bien respecté, "cher et tendre" est content !!!! 



Ingrédients :
  • 175 g de saindoux
  • 250 g de sucre
  • 125 g d'amandes en poudre
  • 350 g de farine
  • 5 g de poudre de cannelle
  • sucre glace

Préparation :
  • Faites chauffer la farine à feu doux en remuant avec une cuillère en bois.
  • Une fois la farine légèrement colorée, ajoutez-y la poudre amandes et continuez à torréfier l'ensemble.
  • Quand l'ensemble a pris une bonne couleur, laissez refroidir.
  • Battez le saindoux jusqu'à ce qu'il soit mousseux puis ajoutez le sucre et la cannelle.
  • Continuez à battre et ajoutez petit à petit la farine et les amandes. 
  • Bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte.
  • Etalez la pâte obtenue entre deux feuilles de papier sulfurisé et abaissez-la sur une épaisseur d'environ 2 cm (les miens sont un peu trop minces) et découpez des morceaux ronds (avec un emporte-pièce ou un petit verre).
  • Placez au four à 180º C une vingtaine de minutes jusqu'à ce que les mantecados dorent puis retirez-les du four.
  • Laissez refroidir et saupoudrez de sucre glace.
  • Attention les sablés sont très friables (mais c'est normal).
  • Les polvorones se conservent quelques jours dans une boite métallique.