Sorbet citron façon colonel

Envie de fraîcheur ?    C'est par ici que ça se passe !!!
En ces temps de grosses chaleurs, quoi de plus frais pour le dessert qu'un délicieux et rafraichissant sorbet citron. Je vous présente "Il colonnello". Pour le rencontrer rien de plus simple, quelques cuillerées de sorbet citron ou citron vert accompagné de limoncello. La semaine italienne continue chez Delhaize ...


Ingrédients:
  • 4 citrons jaunes
  • quelques gouttes d'huile essentielle de citron ou de bergamote
  • 200g de sucre
  • 30cl d’eau
  • 1 blanc d’oeuf
  • sorbet citron vert*
  • limoncello*

  • Versez le sucre et l’eau dans une casserole et portez à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissout.
  • Pressez les citrons et ajoutez ce jus au sirop encore chaud.
  • Laissez refroidir complètement.
  • Ajoutez l'huile essentielle
  • Montez votre blanc d'oeuf jusqu'à consistance mousseuse mais pas en neige ferme.
  • Ajoutez-les au sirop et mélangez bien pour l’incorporer. 
  • Faites prendre en sorbetière. 
  • Transvasez dans un bac à glace et entreposez au congélateur.
  • Dressez votre sorbet dans une coupe ou un verre, versez dessus une dose de limoncello au moment de servir.

Pour les plus paresseux(ses) d'entre nous et aussi parce qu'il fait vraiment chaud et que même si on adore faire plein de choses nous même, on aime aussi parfois se la couler douce ... (si si, je vois qu'il y en a au fond qui voient de quoi je veux parler).
Vous pouvez tout aussi bien servir un sorbet préparé du commerce, j'ai utilisé ici le sorbet au citron vert de la marque Delhaize (avec des petits zestes de citron vert dedans) qui est délicieux.


Après nous avoir fait découvrir ou redécouvrir les spécialités grecques, Delhaize a décidé de rester sous le soleil et de nous emmener en Italie. A partir du 25 juillet et pour une durée d’une semaine, les spécialités italiennes sont mises à l’honneur dans vos supermarchés ! Pâtes, risottos, pizzas, bruschettas, charcuterie italienne, mozzarella, vins italiens, tiramisu, etc., il y en a pour tous les goûts !


*Pour réaliser ce délicieux sorbet citron façon colonel, j'ai utilisé les produits suivant:
  • Sorbet lemon lime Delhaize
  • Limoncello

Risotto aux artichauts violets et pancetta

La cuisine italienne, voilà bien une cuisine dont on ne se lasse pas chez nous. Cette fois c'est d'un risotto dont nous avions envie. Et ça tombe bien, cette semaine c'est la semaine italienne chez Delhaize. C'était donc l'occasion d'essayer un risotto aux petits artichauts violets et à la pancetta. Je n'avais jamais essayé de cuisiner ces petits artichauts et ce fut un régal, par contre n'hésitez pas à bien enlever les feuilles extérieures plus dures, j'en ai laissé un peu trop, je serai plus vigilante la prochaine fois.




Ingrédients

  • 250g de riz rond arborio*
  • 1 oignon
  • 1l de bouillon de volaille
  • 20cl de vin blanc sec
  • 6 petits artichauts violets*
  • quelques tranches de pancetta*
  • 3 gousses d'ail
  • Huile d'olive
  • Parmigiano Reggiano*
  • Mascarpone*
  • Sel et poivre
  • quelques brins de romarin et de thym frais


  • Nettoyez les artichauts, coupez leur tête et la queue. 
  • Enlevez les feuilles les plus dures, coupez-les en quatre et otez le foin. 
  • Mettez-les dans de l'eau citronnée pour qu'ils ne noircissent pas.
  • Faites chauffer le bouillon de volaille (si vous n'avez pas le temps de préparer  votre propre bouillon, 2 cubes dans 1 l d'eau feront très bien l'affaire)
  • Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse, faites revenir un demi oignon émincé avec l'ail, un brin de romarin et un peu de thym. 
  • Jetez-y ensuite les quartiers d'artichauts. Faites cuire à feu vif pendant quelques minutes en prenant garde que les artichauts n'attachent pas.
  • Baissez le feu, ajoutez une louche de bouillon et laissez cuire à feu doux en remuant.
  • Emincez le demi oignon restant et faites-le revenir quelques instants à l'huile d'olive dans une sauteuse. 
  • Ajoutez quelques tranches de pancetta coupées en petits morceaux, un brin de romarin et de thym frais.
  • Ajoutez le riz, et mélangez bien jusqu'à ce qu'il devienne translucide. 
  • Versez le vin blanc et laissez-le s'évaporer tout en remuant.
  • Mouillez avec une louche de bouillon. 
  • Lorsque le riz a totalement absorbé le bouillon, versez une autre louche et procédez ainsi de suite jusqu'à ce que le riz soit cuit (18 minutes), tout en remuant en permanence.
  • En fin de cuisson du risotto, retirez le brin de romarin et de thym et ajoutez le parmesan, une grosse cuillerée de mascarpone et les artichauts.
  • Poivrez à votre goût.
  • Mélangez bien. 
  • Laissez reposer 5 minutes couvercle fermé et source de chaleur éteinte. Le fromage et le mascarpone vont fondre dans le risotto.
  • Disposez quelques artichauts sur le dessus du risotto et servez très chaud.


Après nous avoir fait découvrir ou redécouvrir les spécialités grecques, Delhaize a décidé de rester sous le soleil et de nous emmener en Italie. A partir du 25 juillet et pour une durée d’une semaine, les spécialités italiennes sont mises à l’honneur dans vos supermarchés ! Pâtes, risottos, pizzas, bruschettas, charcuterie italienne, mozzarella, vins italiens, tiramisu, etc., il y en a pour tous les goûts !

*Pour réaliser ce délicieux risotto aux artichauts violets et pancetta, j'ai utilisé les produits suivant:
  • riz rond arborio Esselunga
  • 6 petits artichauts violets
  • pancetta Delhaize
  • Parmigiano Reggiano Delhaize
  • Mascarpone Delhaize

Glace au riz au lait

Il y a de ça quelques semaines, j'ai vu sur le blog de Greg "Cook'n Roll" une recette de glace au riz basmati et cardamome. J'adore le riz basmati et la cardamome, je me suis donc dit que j'allais goûter immédiatement cette recette. Puis en y réfléchissant, je me suis rappelée de cette glace que nous avions goûtée l'été dernier au Portugal, une glace "arroz doce" càd riz au lait avec des petits grains de riz dedans que nous avions adoré (certains m'ont rappelé que nous avions aussi goûté à une délicieuse glace "Ferrero rocher" ... je sais donc ce qu'il me reste à faire !). Mais pour l'instant, me voilà donc en train d'essayer de retrouver le goût de la glace arroz doce. Rien de compliqué en fait, il suffit de faire comme un riz au lait (en faisant bien attention d'essayer de garder un maximum de liquide pour faire la crème anglaise), le riz infuse dans le lait pour lui donner sont goût. Pour le reste c'est la recette traditionnelle de la glace. Le résultat est parfait, c'est exactement ce dont nous nous souvenions. Un délice !!! Parfaitement régressif, accompagné d'abricots rôtis au four et de caramel ... mhhhh


Ingrédients:

  • 50 cl de lait entier
  • 75 g de riz rond
  • 1 càc de vanille en poudre ou une gousse de vanille
  • 40 g de sirop d'agave
  • 100 g de sucre
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 20-25 cl de crème liquide


  • Faites bouillir le lait avec le sirop d'agave et la vanille en poudre.
  • Mettre le riz dans le lait bouillant. 
  • Laisser cuire 30 min à petit bouillon et à couvert pour que le lait ne s'évapore qu'un minimum. (contrairement à la recette du riz au lait, on ne cherche pas à concentrer le lait mais plutôt à infuser le riz dans le lait)
  • Remuer de temps en temps avec une spatule afin que le mélange ne s'attache pas. 
  • D'autre part, blanchir à l'aide d'un fouet les œufs avec 100 g de sucre. 
  • Dès la fin de cuisson du riz, filtrez celui-ci et récupérez le lait restant. (Il m'en restait environ 35 cl)
  • Ajoutez-y la crème liquide pour arriver à environ 55 cl.
  • Faites chauffer à nouveau le mélange lait-crème.
  • Lorsque ce mélange bout à nouveau, versez-le sur le mélange œufs-sucre. 
  • Mélangez bien et reversez dans votre casserole. 
  • Cuire votre crème anglaise sans cesser de mélanger jusqu'à épaississement. (La crème doit napper la cuillère mais attention de ne pas dépasser les 85°C) 
  • Une fois la crème cuite, transvasez-la dans un récipient que vous pouvez fermer convenablement pour le stockage au réfrigérateur et posez ce récipient dans un saladier rempli d'eau et de glaçon pour refroidir la crème le plus rapidement possible. 
  • Une fois que la crème est redescendue à environ 40°C, vous pouvez la stocker au réfrigérateur jusqu'au lendemain. 
  • Cette étape est importante car d'une part, la crème doit être bien froide avant de la mettre à turbiner (sinon elle ne prendra pas - quoique ça dépend de votre appareil à glace) mais surtout car la crème va maturer pendant ce temps et les arômes vont de développer. 
  • Petit plus: j'ai ajouté à la crème anglaise une à deux cuillère à soupe de riz cuit que j'ai récupéré après la filtration du lait.
  • Le jour lendemain, installez votre machine à glace et versez-y la crème. 
  • Turbinez pendant 30-45 minutes.
  • Pour décorer la glace vous pouvez réaliser un simple caramel en faisant fondre à sec dans une casserole une centaine de grammes de sucre, une fois le caramel bien blond versez-le sur une bonne poignée de céréales au riz soufflé étalée sur un tapis en silicone .... trop miam
  • Nous avons dégusté cette glace avec quelques abricots rôtis et caramélisés au four, le contraste des abricots chauds et de la glace ... un délice.

Glace au sirop d'érable et éclats de noix de macadamia caramélisés

Enfin, il fait beau, il fait chaud ... on l'a tant attendu ce beau temps et maintenant il est là !!!
Alors pourquoi ne pas en profiter pour manger des glaces maison ... elles sont tellement bonnes et leur parfums se déclinent à l'infini.
Pour celle-ci je me suis clairement inspirée d'une marque américaine très connue ...Bradley me rendra peut-être visite ???


Ingrédients:
  • 30 cl de lait
  • 25 cl de crème liquide
  • 4 jaunes d’œufs
  • 40 g de sucre
  • 40 g de sirop de caramel et de sirop d'érable
  • Faites chauffer le lait avec la crème et le sirop de caramel et le sirop d'érable.
  • Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre (mais pas trop).
  • Versez le mélange lait-crème encore chaud sur le mélange œufs-sucre.
  • Mélangez bien et reversez dans votre casserole.
  • Cuire votre crème anglaise sans cesser de mélanger jusqu'à épaississement. (La crème doit napper la cuillère mais attention de ne pas dépasser les 85°C)
  • Une fois la crème cuite, transvasez-la dans un récipient que vous pouvez fermer convenablement pour le stockage au réfrigérateur et posez ce récipient dans un saladier rempli d'eau et de glaçon pour refroidir la crème le plus rapidement possible.
  • Une fois que la crème est redescendue à environ 40°C, vous pouvez la stocker au réfrigérateur jusqu'au lendemain.
  • Cette étape est importante car d'une part, la crème doit être bien froide avant de la mettre à turbiner (sinon elle ne prendra pas - quoique ça dépend de votre appareil à glace) mais surtout car la crème va maturer pendant ce temps et les arômes vont de développer.
  • Préparez un caramel à sec et versez-y les noix de macadamia légèrement torréfiées.
  • Coulez le caramel sur un tapis en silicone (ou du papier sulfurisé) et laissez refroidir.
  • Quand le caramel est refroidi, mixez-le par impulsion au robot, évitez les gros morceaux mais ne mixez pas l'ensemble trop longtemps non plus. Réservez.
  • Le jour lendemain, installez votre machine à glace et versez-y la crème.
  • Turbinez pendant 30-45 minutes.
  • Mélangez la glace obtenu avec la poudre de noix de macadamia caramélisées.
  • Laissez éventuellement la glace encore quelques heures au congélateur.


Moussaka

Après un apéro à base de caviar d'aubergines, d'olives et de rétsina, il était logique de poursuivre par une bonne moussaka.
J'ai déjà fait plusieurs fois de la moussaka sans en connaître véritablement la recette mais pour cette fois je me suis inspirée de la recette trouvée ici mais je l'ai mise un peu à ma sauce. C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'en empêcher.


Ingrédients:

  • 3 aubergines
  • 4-5 pommes de terres (plus ou moins selon leur taille)
  • 1 gros oignon
  • 3-4 gousses d’ail
  • 1 boite de tomates pelées (400 gr)
  • 300-400 gr de hachis d'agneau
  • 1 càc de cumin
  • 500 ml de lait,
  • 60 g de farine
  • 60 gr de beurre
  • parmesan râpé
  • sel et poivre
  • huile d’olive*

  • Retirez l’extrémité des aubergines et coupez-les dans le sens de la longueur en tranches d’1 cm. 
  • Salez-les et laissez-les dégorger sur du papier absorbant durant une vingtaine de minutes. 
  • Cuire les tranches d'aubergines dans une poêle avec pas mal d’huile et les égoutter.
  • Epluchez et lavez les pommes de terre. 
  • Découpez-les dans le sens de la longueur en tranches d’un peu moins d’1 cm et faites les frire de chaque côté dans une poêle avec de l’huile d’olive. 
  • Réservez les pommes de terre cuites sur du papier absorbant.
Préparez une "bolonaise" avec la viande d'agneau (si vous n'aimez pas l'agneau, vous pouvez tout à fait préparer cette recette avec une autre viande hachée):
  • Hachez finement l’oignon et l’ail.
  • Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole et faites-y rissoler l’oignon haché et l’ail.
  • Ajoutez le hachis de viande et laisser cuire en mélangeant de temps en temps et ajoutez le cumin, puis le contenu de la boîte de tomates pelées. 
  • Salez et poivrez.
  • Laisser cuire tout doucement pendant minimum 30-40 minutes sur feu très doux. 
Préparez une béchamel : 
  • dans une casserole, faites fondre le beurre, ajouter la farine et mélanger rapidement au fouet jusqu’à ce que cela fasse une pâte homogène. 
  • Ajoutez petit à petit le lait tout en fouettant sans s’arrêter et jusqu’à obtenir une belle béchamel.
  • Salez et poivrez.


  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans un plat allant au four, disposez d’abord une rangée de pommes de terre. Puis une couche d’aubergines bien serrées les unes contre les autres. Déposez sur cette couche tout le hachis bien réparti. Encore une couche d’aubergines bien serrées et parachevez par une belle couche de béchamel parsemée de parmesan. 
  • Enfournez et laisser cuire une trentaine de minutes.
C'est la semaine grecque chez Delhaize qui nous propose des produits authentiques, exclusifs et venant directement de Grèce: apéritifs, mezze, olives, fêta, biscuits à l’huile d’olive, tarama, feuilles de vignes, pâtisseries (baklava, katafi) etc.
*Pour réaliser cette moussaka, j'ai utilisé de l'huile d'olive extra vierge Delhaize en provenance de Grèce (3,88 euro pour 75 cl)

Un apéro au soleil ...

Quoi de mieux en ce weekend ensoleillé qu'un petit apéro. Ne disposant ni de jardin, ni de terrasse, ni même de balcon, ... il a fallu ruser mais les fenêtres ouvertes ça n'est pas mal non plus.
Il se fait que cette semaine chez Delhaize, c'est la semaine grecque.
De Grèce je ne connais pas vraiment la gastronomie mais je pense tout de suite aubergine et donc caviar d'aubergines (et moussaka mais c'est une autre histoire), quelques morceaux de pain pita pour faire trempette, un verre bien frais de retsina et quelques olives, nous voilà prêts à danser le sirtaki !!! Elle est pas belle la vie ?


"Le (ou plutôt la) retsina (en grec η ρετσίνα), ou vin résiné (ρητινίτης οίνος) est un vin produit en Grèce, spécialité typique du pays. C'est un vin blanc ou rosé léger à base de cépage savatiano dans lequel est rajouté de la résine de pin au cours de la fermentation. La résine stabilise le vin, lui permettant de mieux résister à la chaleur. Elle lui donne un goût particulier, âpre et franc, qui au premier contact désoriente le consommateur non averti. Le retsina doit être bu très frais.On pense que l'origine de cette recette viendrait des temps antiques lorsque l'étanchéité des amphores à vin était assurée par un badigeonnage interne de résine. Le goût donné au vin aurait été ensuite reproduit par habitude gustative." (Wikipédia)
Ingrédients:
Pour le caviar d'aubergines
  • 2 ou 3 belles aubergines
  • quelques gousses d'ail
  • sel, poivre
  • cumin en poudre
  • graines de carvi
  • Huile d'olive*
Pour le pain pita
  • 450 g de farine
  • 2 càc de levure sèche instantanée
  • 2 càc de sel
  • 30 g d'huile d'olive*
  • 300 ml d'eau
Pour accompagner ce caviar d'aubergine
  • 1 bouteille de Retsina bien fraîche*
  • un assortiment d'olive grecques*

Préparation du caviar d'aubergines
  • Taillez les aubergines en 2 dans la longueur puis les quadriller. 
  • Les arroser ensuite d'huile d'olive puis les saler et les poivrer.
  • Disposez des 1/2 gousse d'ail sur les aubergines puis saupoudrez de cumin et de graines de carvi. 



  • Refermez les aubergines et emballez-les bien serré dans du papier aluminium.
  • Disposez les papillotes dans le four préchauffé à 220°C pendant 45 minutes environ (les aubergines sont cuites quand la pointe du couteau ne rencontre plus de résistance).
  • Grattez la chair à l'aide d'une cuillère et laissez refroidir et égoutter dans une passoire pendant au moins 1 heure.
  • Hachez la chair refroidie au couteau ou mixez le tout dans un robot (selon la consistance souhaitée).
  • Vous pouvez renforcer le goût par un trait d'huile d'olive si vous le souhaitez.


Préparation du pain pita
  • Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot et pétrissez pendant 10 bonnes minutes jusqu'à ce que la pâte devienne un peu moins collante.
  • Mettre la pâte dans un saladier légèrement enduit d’huile d’olive et en badigeonner sa surface également. 
  • Couvrir avec du film alimentaire et laisser reposer pendant environ 2 heures.
  • Transvaser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. 
  • La diviser en une dizaine de morceaux de même poids. 
  • Façonner ensuite chaque pâton en boule puis l’écraser disque épais. 
  • Laisser détendre 20 minutes couverts avec un linge.
  • Préchauffer une poêle à fond épais sur feu vif.
  • Pendant ce temps, étaler au rouleau un ou deux pâtons (en fonction de la taille de votre poêle). N’hésitez pas à fariner la surface de la pâte.
  • Dès que la poêle est très chaude, la huiler légèrement (ou pas si c’est de l’anti adhésif) et y déposer rapidement une (ou deux) pita (en évitant de mettre de la farine). 
  • Laisser cuire 30 secondes, le temps de voir apparaître quelques bulles et retourner avec une large spatule. 
  • La pita au bout d’une petite minute doit buller, gonfler et se transformer en petit ballon (en principe ... mais chez moi, ça a gonflé seulement une seule fois). 
  • La retourner encore et laisser dorer quelques secondes. L’opération de cuisson de la pita à la poêle ne devrait pas excéder 3 min par pita. 

C'est la semaine grecque chez Delhaize qui nous propose des produits authentiques, exclusifs et venant directement de Grèce: apéritifs, mezze, olives, fêta, biscuits à l’huile d’olive, tarama, feuilles de vignes, pâtisseries (baklava, katafi) etc.


*Pour réaliser ce délicieux apéro au soleil, j'ai utilisé les produits suivant:
  • L'huile d'olive extra vierge Delhaize en provenance de Grèce (3,88 euro pour 75 cl)
  • Retsina Lafkiotis (2,39 euro pour 75 cl)
  • Un assortiment d'olive grecques parmi lesquelles:
    • des olives noires Kalamata (1,89 euro / 200 g)
    • des olives vertes Alfa Beta (3,45 euro / 380 g)

Glace à la fève Tonka, meringue au cacao et chantilly au café

Avec le retour des beaux jours (enfin on espère qu'ils sont de retour), j'avais envie de faire une glace. Je n'avais jamais essayé la glace à la fève Tonka et je n'ai pas été déçue. La glace était délicieuse avec un bon goût de fève Tonka et une texture crémeuse parfaite. Je la recommencerai sans aucuns doutes. Le mariage avec le cacao et le café est plutôt classique mais fonctionne toujours bien. Par contre j'essayerais volontiers cette glace avec quelques fruits rouges ou quelques pêches rôties au miel par exemple pour changer et être plus "raccord" avec l'été.



Ingrédients:
Pour la glace à la fève Tonka
  • 1 fève Tonka
  • 30 cl de lait
  • 25 cl de crème liquide
  • 4 jaunes d’œufs
  • 90 g de sucre
Pour la meringue au cacao
  • 3 blancs d’œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de sucre glace
  • 3 càs bombées de cacao en poudre non sucré
Pour la chantilly au café
  • 25 cl de crème
  • 10 cl de café expresso
  • 5 g de café soluble
  • 25 g de sucre semoule
Pour le caramel au café
  • 10 cl du mélange à base de crème pour la préparation de la crème chantilly au café
  • 100 g de sucre
  • 30 g de beurre 
  • quelques gouttes d'extrait de café

Préparation de la glace
La veille:
  • Faites chauffer le lait avec la crème et la fève Tonka râpée.
  • Laissez infuser quelques minutes.
  • Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre (mais pas trop).
  • Filtrez le mélange lait-crème pour enlever les plus gros morceaux de fève Tonka et versez le mélange encore chaud sur le mélange œufs-sucre.
  • Mélangez bien et reversez dans votre casserole (rapidement nettoyée pour éviter les morceaux de fèves qui pourraient y être restés).
  • Cuire votre crème anglaise sans cesser de mélanger jusqu'à épaississement. (La crème doit napper la cuillère mais attention de ne pas dépasser les 85°C)
  • Une fois la crème cuite, transvasez-la dans un récipient que vous pouvez fermer convenablement pour le stockage au réfrigérateur et posez ce récipient dans un saladier rempli d'eau et de glaçon pour refroidir la crème le plus rapidement possible.
  • Une fois que la crème est redescendue à environ 40°C, vous pouvez la stocker au réfrigérateur jusqu'au lendemain.
  • Cette étape est importante car d'une part, la crème doit être bien froide avant de la mettre à turbiner (sinon elle ne prendra pas - quoique ça dépend de votre appareil à glace) mais surtout car la crème va maturer pendant ce temps et les arômes vont de développer.
Le jour J:
  • Installez votre machine à glace et versez-y la crème.
  • Turbinez pendant 30-45 minutes.
  • Personnellement ma machine étant plutôt petite et pas très performante, je turbine le plus longtemps possible puis la glace étant encore un peu molle, je la verse dans un récipient convenant à la surgélation et je l'entrepose encore quelques heures au congélateur jusqu'à avoir une texture parfaite.
Préparation des meringues
  • Mettez vos blancs d’œufs dans le bol du robot et commencez à fouetter ceux-ci doucement.
  • Quand les blancs deviennent mousseux, commencez à incorporer le sucre en poudre en plusieurs fois en augmentant la vitesse du robot jusqu'à ce que le mélange forme le bec d'oiseau.
  • Quand les blancs sont prêts ajoutez-y le sucre glace tamisé et le cacao tamisé et mélangez l'ensemble à la maryse.
  • Remplissez une poche à douille du mélange et disposez vos meringues sur une plaque à pâtisserie munie de papier sulfurisé.
  • Enfournez vos meringues à 70°C pendant 3-4 heures (tout dépend de l'humidité contenue dans les meringues ainsi que de la taille de celles-ci, quand les meringues se détachent facilement du papier sulfurisé sans en laisser la moitié collée à celui-ci ... elles sont cuites) - vous pouvez aussi choisir de les cuire dans un four un peu plus chaud (90 - 100°C) pendant moins longtemps car la meringue étant au cacao, il n'y aura que peu d'influence sur la couleur (j'ai enfourné des meringues blanches en même temps et donc j'ai choisi la version longue pour les garder bien blanches)
  • Une fois cuites, laissez refroidir vos meringues, elles se conservent très bien dans une boite métallique pendant quelques jours.
Préparation de la chantilly
  • Préparez votre expresso bien serré (j'en ai fait 2 très forts) et ajoutez-y le sucre et le café soluble.
  • Mélangez jusqu'à dissolution complète.
  • Ajoutez-y la crème
  • Gardez 10 cl du mélange pour faire un caramel au café (facultatif) et mettez le reste en siphon avec une cartouche de gaz.
  • Réservez au réfrigérateur.
Caramel au café
  • Faites fondre le sucre à sec dans une casserole à fond épais (vous pouvez éventuellement y ajouter quelques gouttes d'eau pour éviter de brûler votre caramel)
  • Quand votre caramel commence à prendre une belle couleur (attention qu'il ne soit pas trop foncé) vous pouvez ajouter la crème au café que vous aurez pris la peine de chauffer légèrement. Attention aux projections, allez-y doucement en plusieurs fois.
  • Ajoutez quelques gouttes d'extrait de café.
  • Ajoutez le beurre en petits morceaux.
  • Versez dans un pot refermable et laissez refroidir.
Il ne vous reste plus qu'à servir votre glace en associant tous ces éléments dans des coupes à la dernière minutes.
Régalez-vous !!!


Saint Honoré classique

Mon fiston avait flashé sur le Saint Honoré lors d'une des émissions du "Meilleur pâtissier" il y a quelques mois et depuis, il n'avait de cesse de me demander un Saint Honoré ... Donc logiquement, quand je lui ai demandé ce qu'il voulait comme gâteau pour son anniversaire, il m'a répondu ... UN SAINT HONORÉ !!!
J'ai donc réalisé un St Honoré classique avec crème pâtissière, chantilly et caramel mais mon petit doigt me dit qu'une autre version devrait voir le jour dans pas trop longtemps ... à suivre donc !


Ingrédients:

Pour la crème pâtissière légère à la vanille (recette de Christophe Adam)

  • 31 cl de lait
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 œuf entier
  • 60 g de sucre semoule
  • 40 g de maïzena
  • 100 g de crème liquide bien froide
  • 1 gousse de vanille
Pour la pâte à choux (recette de Christophe Adam)
  • 16 cl d'eau
  • 3 g de sucre
  • 70 g de beurre
  • 3 g de sel
  • 15 g de poudre de lait
  • 90 g de farine
  • 3 œufs entiers
Pour le caramel
  • 120g de sucre
  • 3cs d’eau.
Pour la chantilly vanillé
  • 20cl de crème liquide à 35%de MG
  • 10g de sucre glace
  • 10g de sucre en poudre
  • les graines d’une ou deux gousses de vanille.
  • 1 rouleau de pâte feuilletée - j'ai utilisé une pâte feuilletée toute prête du commerce par manque de temps ... la prochaine fois j'essaierai de la faire moi-même ;-)

Préparation de la crème pâtissière

  • Versez le lait dans une casserole avec la gousse de vanille fendue en deux et dont vous avez pris soin de gratter les graines et portez à ébullition.
  • Fouettez le jaune d’œuf, l’œuf entier et le sucre. Ajoutez la maïzena.
  • Versez le lait bouillant sur le mélange œufs - sucre - maïzena sans cesser de mélanger.
  • Remettre le mélange dans la casserole et faites bouillir le mélange 5 minutes sur feu doux en remuant bien.
  • Laissez refroidir en couvrant la crème de film alimentaire à même la surface de la crème pour éviter la formation d'une croûte.
Préparation de la pâte à choux
  • Faites fondre le beurre avec le sucre et le sel dans l'eau.
  • Battre les œufs en omelette.
  • Quand le beurre est fondu, ajoutez le lait en poudre et faites bouillir.
  • Hors du feu, ajoutez en une seule fois la farine et mélangez bien avec une cuillère en bois.
  • Le mélange doit former une boule qui se décolle de la casserole et de la cuillère en bois, le mélange peut encore être chauffé un peu si nécessaire le temps que la pâte soit bien sèche.
  • Quand la pâte est sèche, ajoutez une partie des œufs battus et mélangez bien pour que tout soit bien incorporé.
  • Quand l’œuf est bien incorporé, ajoutez le reste de l’œuf battu et continuez à mélanger
  • Quand tout l’œuf a été bien incorporé, la pâte est prête
  • Découpez votre pâte feuilletée de manière à avoir un beau cercle d'environ 24 cm de diamètre, posez le sur un papier sulfurisé et piquez-le avec une fourchette.
  • Mettre la pâte dans une poche à douille et faire un boudin autour de la pâte feuilletée puis pochez des choux d'environ 2 cm de diamètre en les espaçant légèrement.
  • Faites cuire environ 25 minutes à 180°C. (surveillez la cuisson, les choux doivent être dorés mais pas trop cuits)
  • Laissez refroidir les choux sur une grille
Préparation de la crème pâtissière (suite)
  • Fouettez la crème liquide puis mélanger les deux crèmes (pâtissière et chantilly) délicatement en soulevant le mélange à la maryse.
  • Mettez la crème obtenue dans une poche munie d'une douille lisse et fourrez les choux avec cette crème ainsi que le fond du Saint Honoré.
Préparation du caramel
  • Mettez le sucre et l’eau dans une casserole et cuire à feu moyen jusqu’à obtenir une couleur dorée clair.
  • Retirez rapidement la casserole du feu.
  • Tremper les petit choux dans le caramel et pour obtenir une caramélisation régulière les poser aussitôt dans des empreintes demi-sphères de 3/4cm de diamètre ou à défaut sur une feuille guitare. (je n'en avais pas, je les ai donc posés sur un tapis en silicone)
  • Collez-les ensuite avec un peu de caramel sur les bords du St Honoré.
  • Si il vous reste un peu de caramel, vous pouvez faire un petit décor en caramel en laissant couler un peu de caramel sur le tapis de silicone ou faire des fils de caramel.
Préparation de la crème chantilly vanillée
  • Montez la crème bien froide avec les graines de vanille.
  • Ajoutez en fin de parcours les sucres. Mettez-la dans une poche munie d’une douille à Saint Honoré et utiliser rapidement.
  • Pochez la crème chantilly sur la crème pâtissière et entre les choux.
  • Décorez le Saint Honoré avec les morceaux ou les fils de caramel.